Bien préparer sa randonnée ou sa balade est une condition essentielle à son bon déroulement. Que vous prévoyiez une longue marche ou une promenade de quelques heures, il est prudent de vous poser les bonnes questions avant de partir. Vous ne voudriez pas gâcher votre plaisir ?

 

Voici 10 points qui vous permettront de profiter un maximum des sentiers de balades en Ille-et-Vilaine.

1. La collecte d'informations

 

De toute évidence, la première chose à connaître est le circuit de votre balade. D'où partirez-vous ? Y a-t-il des endroits pour se garer à proximité ? Peut-on s'y rendre autrement qu'en voiture ?

La distance est souvent le premier facteur à prendre en compte dans votre préparation. Vous êtes novice ? Commencez pas des balades plutôt courtes pour prendre de l'expérience.

Procurez-vous un guide dans lequel vous trouverez des informations pertinentes sur la nature du terrain que vous allez arpenter : rocailleux, sableux, pentu, glissant, dénivelé, plat...

2. Eau

 

Ne partez pas sans eau. Le petit point-étape que vous avez prévu sur la route sera peut-être fermé !

En général, prévoyez 1,5 l d'eau par personne pour une balade d'une journée. Pensez qu'un litre d'eau pèse aussi un kilo et prend de la place dans votre sac.

Avec une bonne préparation, vous serez parfois en mesure de dénicher des sources d'eau potable sur votre parcours, ce qui vous autorise à partir moins chargé.

Les professionnels recommandent souvent le Camelbak® qui permet de ne pas s'encombrer avec des bouteilles en plastique. Outre l'aspect pragmatique de l'équipement, le Camelbak® permet également de s'hydrater souvent, sans trop de contraintes, par petites gorgées, ce qui permet d'entretenir son métabolisme pendant l'effort constant.

N'oubliez pas qu'il n'y a pas que l'eau pour vous hydrater (et réduire les courbatures) : les fruits, les soupes, les compotes, peuvent apporter de l'eau à votre organisme.

 

3. Les encas à privilégier

 

Les encas sont importants et vous aident à gérer votre endurance. Mais ils sont aussi une source de bien-être et de motivation ! Une petite pause-goûter redonne souvent le moral.

Avant de faire l'inventaire, rappelons qu'il existe 3 grandes familles de composants dans les aliments : les protides, les glucides et les lipides.

  • Les protides nous aident à reconstituer les fibres musculaires de notre corps. Ils sont donc indispensables à une longue marche pendant laquelle vous aller "faire fondre" vos muscles.
  • Les glucides constituent un apport énergétique facilement mobilisable pendant l'effort. C'est l'énergie la plus facilement sollicitée par votre organisme. C'est l'apport qu'on trouve dans les petits plaisirs sucrés qui peuvent accompagner votre parcours.
  • Les lipides sont, quant à eux, la source d'énergie la plus importante pour une longue balade. En effet, pour un même poids transporté, ils sont deux fois plus énergétiques (2 fois plus de calories) que les autres. On trouve des lipides dans les barres de céréales notamment. Celles-ci sont un très bon compromis entre apport énergétique et encombrement ; elles apportent fibres et sucres à l'organisme.

Surtout, faites-vous plaisir ! Tout ce qui contient du chocolat est toujours bon à prendre. Les fruits secs et pâtes de fruits constituent, quant à eux, un excellent apport de glucides.

A noter : Ne négligez pas la vitamine C que vous trouverez dans la nourriture fraiche.

4. Evaluer la difficulté

 

En premier lieu, cette information est clairement résumée sur chaque parcours que vous propose le site des Balades en Haute Bretagne : facile, moyen, difficile. Mais concrètement, comment interpréter cela ? En général, le niveau de difficulté est jaugé selon la longueur du parcours et la nature du terrain. Ce sont ensuite les niveaux de dénivelé qui entrent en jeu. Ils cassent le rythme de votre progression et rendent votre parcours plus sportif.

Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de vous faire la main (ou le pied) sur les parcours "faciles". En Haute Bretagne, il y en a pour tous les goûts.

 

5. Gérer son temps : les pauses et les repas

 

On oublie trop souvent d'intégrer les temps de pause dans le "timing" de sa balade. La récupération est un facteur indispensable de réussite dans votre journée. Un "break" à 10h ou un goûter pour reprendre des forces sont des moments à privilégier pour profiter un maximum de votre effort.

Si vous vous baladez en famille, pensez également à caler votre tempo sur la personne la plus lente du groupe.

 

6. Vérifier les conditions météo

 

« Siri®, quel temps fera-t-il demain pour ma randonnée à Brocéliande ? »... En Bretagne, contrairement aux idées reçues, il ne pleut pas tant que ça. Si on en croit Météo France, le Pays Basque serait davantage pluvieux que notre région. Mais avouons que le crachin peut se mêler à la partie. Mieux vaut s'en prémunir et penser aux vêtements de pluie.

Ce qu'il faut vérifier en amont de votre projet, et plusieurs fois avant, ce sont surtout les risques d'orages.

Aujourd'hui, il existe de nombreux outils pour vous préparer à cela et même pour consulter l'évolution de la météo pendant votre parcours (si toutefois vous avez une couverture réseau suffisante). Nous préconisons l'utilisation du site Meteociel pour suivre les conditions climatiques. Meociel est disponible sur iOS et sur Android.

7. Comment gérer vos déchets ?

 

Saviez-vous qu'une petite bouteille en plastique va polluer un sol pendant 4 000 ans ? 500 ans pour une canette, 15 ans pour un mégot de cigarette, 5 ans pour un chewing gum.

La première règle à suivre est de toujours emporter un sac qui fera office de poubelle avec vous. Elle servira pour tous vos emballages. Pour être encore plus efficace, vous pouvez minimiser vos emballages avec des gourdes, des tupperwares... Sachez que vous avez le droit d'enterrer vos déchets organiques à plus de 50 mètres d'un cours d'eau (épluchures, trognons de pommes, restes de nourriture...). Si toutefois vous ne parvenez pas à faire un paquetage sans emballages, le papier reste moins polluant que le plastique. Pensez-y !

 

8. Comment organiser son sac à dos ?

 

Gagner de la place et du poids est le défi de tout randonneur. Un sac à dos de 25 kg se porte quelques kilomètres, mais vous aurez vite fait de vous en mordre les doigts. D’autant que vous vous retrouverez parfois à ajouter à votre équipement ceux d’autres marcheurs un peu moins organisés : le pull du petit qui a chaud, la tente du copain un peu fluet, la nourriture qui ne rentre plus dans le sac du troisième...

Deux grandes règles à retenir pour organiser votre sac : bien répartir les charges et garder le plus important à portée de main. Dans un premier temps, très grossièrement, songez à mettre les objets lourds de votre sac vers la partie qui sera la plus collée à votre dos. Plus la charge sera éloignée de votre dos, plus elle vous semblera lourde.

Pour le reste, c’est une question de bon sens : vous aurez sans doute besoin, plusieurs fois lors de votre balade, de sortir votre carte, de prendre une photo, d’attraper une barre de céréales ou votre eau et, puisque nous sommes en Bretagne, de vous saisir de votre vêtement de pluie. Rappelez-vous que chez nous, il fait beau plusieurs fois par jour !

 

9. Connaître les risques potentiels

 

Il y a peu de risques à marcher sur un sentier balisé d’Ille-et-Vilaine. Mais que faire en cas d’incident ? Qui pourrez-vous contacter ? Avez-vous une trousse de secours ? Saurez-vous retrouver votre route si vous perdez votre carte ?

Un changement brusque de météo peut par exemple vous mettre dans une situation gênante : un terrain qui devient glissant, un soleil qui tape trop fort, des moustiques en surnombre, un froid imprévu, ou un vent fort qui rend votre progression pénible…

Pensez à prendre avec vous :

  • des pansements pour les ampoules
  • des cachets d’ibuprofène ou de paracétamol pour les fièvres et douleurs
  • de la crème pour les articulations
  • du désinfectant.
10. Le retour au point de départ

 

On y pense trop rarement, pourtant le ralliement du point de départ est un critère crucial de votre journée ! Combien de journées gâchées par la question du retour : « Ah bon ? On refait tout dans l’autre sens maintenant ? » ? Votre circuit fait-il une boucle ? Y a-t-il une possibilité de déposer une voiture à votre arrivée ou que quelqu’un vienne vous chercher ?

Le département d’Ille-et-Vilaine offre une multitude de possibilités de balades et de randonnées, et toutes vous seront plus agréables avec un minimum de préparation. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter les clubs de randonnées et les Offices de Tourisme.