« Un jour de sentier, 8 jours de santé ! ». Ce n’est pas un hasard si, selon un récent sondage mené par Research Now, 53 % des personnes interrogées associent la balade au sentiment de bonheur. En dehors du simple fait de profiter de la nature qui nous entoure, se promener - et donc marcher -  est un excellent moyen de rester en bonne santé.

Mettre un pied devant l’autre, c’est :

1. Maintenir sa masse musculaire

 

Sport d’endurance quand elle se pratique sur une longue durée, la balade ne fatigue pas l’organisme de façon excessive comme le running par exemple. C’est une pratique complète qui permet d’entretenir une bonne condition musculaire.

 

2. Evacuer le stress

 

L’université de Chiba au Japon a démontré dans une étude que les personnes passant du temps en plein air sont plus détendues, plus heureuses, et affichent un niveau de stress plus bas que les autres : pouls ralenti, pression artérielle et taux de cortisol plus bas (en lisant ça, on se sent déjà mieux, non ?).

3. Renforcer son squelette et ses articulations

 

On sait aujourd’hui que la marche prévient l’ostéoporose grâce à son action sur le squelette et les articulations. Quand vous marchez, vos os gagnent en densité en stimulant la formation du tissu osseux : les risques de fractures diminuent. Pour soulager vos genoux, on recommande l’utilisation de bâtons de marche. On n'oublie pas les bienfaits de la vitamine D : au grand air et sous le soleil de Haute Bretagne, vous en faites le plein et renforcez votre squelette.

 

4. Limiter les risques cardio-vasculaires

 

Sortez, aérez-vous, remplissez vos poumons de l’air pur des sentiers d’Ille-et-Vilaine ! La marche protège les vaisseaux et prévient les maladies cardio-vasculaires en faisant chuter le taux de triglycérides (le mauvais cholestérol). On observe chez les marcheurs une baisse de mortalité de 25 à 35 % en cas de maladie coronarienne déclarée.

5. Lutter contre le surpoids

 

La consommation énergétique lorsque vous marchez à 4 km/h (sur du plat) est en moyenne de 300 Kcal par heure. Ce qui veut dire que la balade de 3 à 4 heures passant autour de l’étang de Trémelin vous fera consommer entre 1 000 et 1 500 Kcal (avec les dénivelés). Et c’est justement l'apport quotidien recommandé !

 

6. Éveiller les sens

 

Si la balade tend à apaiser votre organisme de manière générale, votre cerveau lui se trouve stimulé par les grands espaces et la beauté des paysages. En oxygénant votre corps, vous augmentez l’irrigation de votre cerveau, ce qui le rend plus performant. On dit que les randonneurs sont jusqu’à 50 % plus créatifs ! Savez-vous que la Haute Bretagne propose de multiples sorties accompagnées en pleine nature où les groupes sont invités à user de leurs cinq sens pour découvrir la faune et la flore ?

7. Renforcer les défenses immunitaires

 

La balade est une activité d’endurance et, contrairement aux activités plus intenses, elle participe à l’amélioration globale du système immunitaire, notamment grâce aux molécules excrétées par les plantes et les arbres : les phytoncides, qui boostent vos défenses (bactéricides, fongicides).


Alors, prêts à sauter le pas ?