Voici 10 gadgets indispensables à vos futures sorties sur les sentiers d’Ille-et-Vilaine

Ce n’est pas parce qu’on va communier avec la nature qu’on doit se départir des dernières avancées technologiques qui pourraient nous sauver la journée.

 

Du confort geek au petit nécessaire de survie, voici 10 gadgets indispensables à vos futures sorties sur les sentiers d’Ille-et-Vilaine.

1. Le chargeur solaire

 

Si vous utilisez votre smartphone pour vous guider dans la nature, ou si vous en faites un usage intensif sur le parcours, vous serez rapidement à court de jus. Une simple batterie externe vous dépannera pour le reste du trajet, mais sur de longues distances, le chargeur solaire peut vous sauver la mise.

Petits, compacts, légers, les chargeurs sont souvent compatibles avec un maximum de smartphones. Pour bien choisir, attardez-vous sur la puissance de sortie (exprimée en Watts) et sur la qualité de celle-ci (L’USB 1 sera plus lent que l’USB 2).

 

2. Le couteau suisse

 

Couper, percer, décapsuler, scier, déboucher, le couteau suisse est l’accessoire de prédilection du randonneur. Compact et solide, il tient dans la poche et ses nombreux outils servent à la moindre occasion. Ce n’est pas un hasard si MacGyver se sort de toutes les situations grâce à lui.

130 ans après son invention, le fabricant Wenger a créé en 2007 un couteau avec tous les outils disponibles, soit 87 outils pour 121 fonctions.

 

3. Le purificateur d’eau

 

Vous rêvez de vous abreuver à la Fontaine de Barenton en forêt de Brocéliande ou de vous désaltérer à la Fontaine de Saint-Raoul à Liffré ? Mieux vaut être équipé d’un purificateur d’eau.

Les filtres à eau de voyage ont l’avantage de filtrer l’eau immédiatement, contrairement aux pastilles qui nécessitent parfois une trentaine de minutes d’attente.

Dans tous les cas, évitez les eaux stagnantes et prélevez votre eau en amont de toute activité humaine.

 

4. La lampe frontale

 

Si vous voulez surprendre les habitantes du circuit des Fées de Tréal à Saint-Just, à la tombée de la nuit, prévoyez une bonne lampe frontale car vous aurez besoin de toutes vos mains pour crapahuter discrètement entre les dolmens et les sous-bois.

 

5. Un smartphone

 

« Elémentaire, mon cher Watson !». Aujourd’hui, votre téléphone est un appareil photo, une caméra, un GPS, une montre et, accessoirement, un téléphone. Ce serait dommage de partir sans.

En même temps… y a-t-il des endroits que vous visitez sans votre smartphone ?

 

6. Un GPS

 

La Haute Bretagne a su détourner l’usage du GPS de randonnée pour développer un univers ludique à travers son territoire. Le site Trésors de Haute-Bretagne allie aventure et technologie en proposant de découvrir le geocaching dans tout le département d'Ille-et-Vilaine.

En vous munissant d’un GPS que vous pourrez vous procurer dans un des points de location parmi la vingtaine du département, vous partirez en quête de cachettes enfouies au fil des années par d’autres voyageurs épris de chasse aux trésors.

 

7. La perche à selfie

 

C’est LE gadget que tout le monde aime détester. Si ce n’est pas grâce à lui que marmottes et écureuils viendront se joindre à vous pour un selfie de groupe, il reste un accessoire très couru des amoureux de la balade.

Vous avez déjà regretté de ne voir que le front du petit dernier sur une photo réalisée à bout de bras ? Vous vous êtes dit que pour la prochaine fois vous alliez vous faire allonger le bras ? Préférez la perche à selfie.  C’est aussi un excellent moyen de donner beaucoup plus de place aux paysages et aux décors dans vos images et donc de ramener des souvenirs plus mémorables.

 

8. Le bâton de marche

 

Un "must-have". Quand le bâton de marche est léger et pliant (on en trouve pesant moins de 350 g), c’est un outil qui soulagera votre dos et vos hanches.

 

9. Le Camelbak®


Le Camelbak® est aux sacs d’hydratation ce que le Frigo est aux réfrigérateurs. Une marque tellement incontournable qu’elle est devenue le générique d’un produit.

Disponible de 1,5 à 3 l, c’est un compagnon de marche très pratique pour qui veut s’hydrater de manière très fréquente en voyageant léger.

 

10. Le cheich

 

Indémodable et hyper pratique, le cheich est un le couteau suisse du vêtement. Sur la tête quand le soleil tape trop fort, autour du coup quand la brise vous caresse la nuque, il sert aussi de nappe à pique-nique. Roulé en boule, c’est un oreiller de fortune, pendu entre les branches il confère de l’ombrage.

Accessoirement, vous le trouverez bien pratique pour vous essuyer les mains après un petit rafraichissement dans le ruisseau.